Comparatif et Test AIO Eisbaer Pro Aurora VS NH-U12A – Un vainqueur ?

Cela représente probablement un débat sans fin, la Team Aircooling contre la Team Watercooling ! Tout le monde a son opinion et je n’y fais pas exception, mais les tests vont nous dévoiler quelques surprises. Alors selon toi est-ce qu’un watercooling ALPHACOOL Eisbaer Pro Aurora 360 mm peut être tenu en échec par un Ventirad NOCTUA NH-U12A lors de nos tests ?

AIO et Ventirad – Des conceptions biens différentes.

L’AIO Eisbaer Pro Aurora 360 mm des performances surdimensionné ?

Les détails de la configuration de test :

  • Boîtier : CORSAIR 5000D Airflow
  • Processeur : AMD RYZEN 5 5600X, 4,2 GHz pour un VCore de 1.30V
  • Carte mère : ASROCK X570 Steel Legend
  • Refroidissement : ALPHACOOL Eisbaer Pro Aurora 360 mm et NOCTUA NH-U12A
  • Mémoire vive : TEAM GROUP T-Force ARGB 3200Mhz CL 14
  • Carte graphique : AMD RX 6800 XT Midnight Black 
  • Disque NVMe : SILICON POWER M.2 512 Go
  • Alimentation : ANTEC HCG 750 W
  • Ventilateur : ARCTIC P12 PWM PST
  • Système d’exploitation : Microsoft Windows 11 Pro
L'AIO Eisbaer Aurora Pro monté sur une X570 et un Ryzen 5 5600X

Tout d’abord, souvenez-vous que nous avions déjà évoqué lors de la sortie du Eisbaer Pro Aurora. Nous pouvons donc vous affirmer que son côté massif et la discrétion de sa pompe au quotidien sont remarquables. En revanche, à titre personnel par souci d’esthétisme les ventilateurs d’origine A-RGB sont restés dans la boîte. Ainsi, 3 x ARCTIC P12 PWM PST ont pris place sur le radiateur. Leurs présences n’auront qu’une faible incidence sur les performances du watercooling. Pour rappel, il est certifié comme étant compatible AMD Threaripper avec des charges allant jusqu’à 320 W. En effet, celle-ci dépend principalement de la pompe et du design de la coldplate. Il s’agit donc bien un titan de par sa taille et le débit considérable de sa pompe de 75 L/h.

NOCTUA NH-U12A CHROMAX BLACK – Un ventirad compact et performant ?

C’est un véritable OVNI que nous avons entre les mains pour ce test du NOCTUA NH-U12A. Ce ventirad simple tour équipé de 7 caloducs et se présente comme aussi performant qu’un 140 mm double tour, rien que çà ! Ainsi, nous allons vérifier cela et même aller un peu plus loin dans ce test. En effet, il semble plus que bien armé avec ces deux ventilateurs NF-A12 120 mm et un design soigné. De plus, il supporte les derniers sockets Intel LGA 17XX, 20XX et AMD AM4 et bientôt AM5. Enfin, son format compact lui permet une comparabilité avec tous les modèles de RAM. Afin d’évaluer leurs performances, chaque système de refroidissement sera soumis au même protocole à une température ambiante de +/- 26°C vive l’été… Donc, on utilisera un cinebench R15, un cinebench R20 puis un stress test CPU OCCT small-data afin dé générer un maximum de chauffe.

Eisbaer Pro Aurora vs NH-U12A Chromax Black – La Victoire des tests revient à …

Les résultats sur Cinebench R15

Le logiciel cinebench R15 est très appréciable pour connaître à la fois les performances de calcul de notre CPU mais aussi d’avoir une idée des températures atteintes en jeu. C’est pour ce second objectif que nous l’utilisons pour simuler les températures que le processeur pourrait obtenir lors de séance gaming plus ou moins longue. Ainsi, on observe que les températures avec le watercooling montent jusqu’à 54.25°C tandis qu’avec le ventirad elle monte à 53.88°C. La différence étant inférieure de 0.5°C, on peut dire qu’elles sont identiques.

Les résultats sur Cinebench R20 identique à l’Eisbaer Pro Aurora

Ici avec cinebench R20, il s’agit du même principe que lors du précédent test, mais sur une plus longue durée. Cette fois-ci, l’Eisbaer Pro Aurora et le NH-U12A se quittent dos à dos avec 55.75°C au maximum. Décidément on peut se dire que ce NOCTUA n’a clairement pas à rougir de ses capacités de refroidissement face à l’AIO ALPHACOOL.

Les résultats d’OCCT en Small-data meilleure sur le NH-U12A

Pour terminer, nous arrivons ici sur le test le plus significatif. Tout d’abord, car il se concentre exclusivement sur la charge du CPU. Puis il est surtout le stress celui qui sollicite le plus le processeur avec un pic de consommation de 83 W pour ce Ryzen 5 5600X verrouillé à 4.2 GHz pour un VCore de 1.03 V. On observe, une montée significative de la température dans les deux cas, puis une stabilisation. Au bout de 1 minute et 30 secondes, l’AIO arrive à la température de 66.5°C alors que le ventirad monte à 65.25°C. Soit une différence de 1°C en faveur du NH-U12A.

Le test se termine sur une grande surprise, car le ventirad s’est montré plus performant que le watercooling avec un écart final de 1.5°C. Le processeur équipé du Noctua aura atteint 66.88°C tandis que CPU équipé de l’Alphacool aura atteint 68.25°C. C’est donc sur ce test pourtant plus éprouvant que le NH-U12A se sera démarqué de son concurrent.

Le Verdict des tests du Eisbaer Pro Aurora et NH-U12A !

Comment expliqué qu’un ventirad simple tour ai pu se mettre au niveau et même battre un AIO en 360 mm ? Eh bien il y a plusieurs explications à ce résultat, tout d’abord la surface de contact des coldplate. Celle de l’Eisbaer Pro Aurora le désavantage clairement ! Bien qu’elle soit conçue pour encaisser de plus gros processeurs comme les Threadripper, celle-ci n’a du coup pas son débit d’eau concentré sur sa seule et étroite zone de contact avec l’IHS du Ryzen 5 5600X. Tandis que, le design de la coldplate et les caloducs du NH-U12A se concentre uniquement sur cette zone d’échange thermique permettant un meilleur refroidissement. Pour conclure, nous allons parler du prix des composants. Il faudra ainsi compter, 190€ en moyenne pour le watercooling de ALPHACOOL contre 120€ pour le ventirad NOCTUA que l’on peut retrouver dans nos configurations issues de l’atelier H31.

La Subjectivité de l’auteur

Je suis encore personnellement sous le choc ! Tout d’abord, pour la simple et bonne raison que les performances offertes par mon AIO étaient excellentes. Puis, que j’étais persuadé que le NH-U12A ne pourrait pas s’approcher des températures obtenues par mon Eisbaer Pro Aurora 360 mm lors des tests. Puis, je termine sur une claque, car le ventirad de NOCTUA n’a pas seulement approché les températures de l’AIO, mais il a même fait mieux ! Pour le coup, jamais je n’aurai cru clore cet article sur un tel résultat ! Je suis littéralement bluffé… Je vote HYPE évidemment !

𝐄𝐭 𝐭𝐨𝐢, 𝐞𝐬-𝐭𝐮 𝐩𝐥𝐮𝐭𝐨𝐭 "𝐎𝐒𝐄𝐅" 𝐨𝐮 "𝐇𝐘𝐏𝐄" ?
10
HYPE

NOTRE NIVEAU D'ATTENTE CONCERNANT LES EISBAER PRO AURORA ET NH-U12A

Fan en informatique, téléphonie et mécanique, la moindre évolution technologique attire mon attention. Gamers dans l'âme, je n'ai pas fini de m'amuser !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top