TUTORIEL DELID – Décapsuler votre processeur en toute sécurité

Dernière mise à jour : 23 Oct 2020 à 02:50

Au grand dam des overclockers passionnés que nous sommes, Intel néglige ses générations de CPU depuis un moment avec son Nutella traditionnel indigne d’un processeur du calibre d’un 8700K par exemple :'(
Le décapsulage dangereux avec étau ou lame de cutter est désormais de l’histoire ancienne grâce à certains outils facilitant grandement la manœuvre. Afin de pouvoir vous aider à atteindre vos fréquences maximales sous tension « safe » sans vous soucier des températures, j’ai donc décidé de réaliser ce tutoriel DELID très détaillé pour que chacun puisse l’effectuer en toute sécurité.
Complété par gros comparatif des températures avant/après sous différents benchs, vous n’aurez plus aucune excuse dorénavant.
Attention cependant, toute modification du CPU entraîne l’annulation de la garantie et une telle opération n’est jamais sans risques !

Tutoriel DELID : Comprendre l’intérêt et les outils nécessaires

Avant d’entrer dans le vif du sujet et d’attaquer ce tutoriel DELID, je vais effectuer un petit rappel afin de comprendre pourquoi le Delid peut s’avérer nécessaire ainsi que la composition d’un processeur. En effet, les termes sont spécifiques et cela facilitera la compréhension si ils ne vous sont pas familiers.

Notions et vocabulaire

Je ne m’attarderai pas ici sur le rôle des parties qui composent un CPU ( processeur ) mais sachez qu’il est défini par trois éléments distincts.
Le Die est la puce du processeur fabriquée en silicium sur laquelle un circuit électronique a été gravé tandis que l’IHS a lui, un rôle de protection et de dissipation thermique envers ce dernier.

La composition d'un CPU utilisé dans notre tutoriel DELID pour décapsuler votre processeur Intel en toute sécurité

Mais pourquoi ?

Les Intel Core de 2nd génération « Sandy Bridge » auront été les derniers CPU grand public (hors gamme X) à bénéficier d’une soudure entre l’IHS et le DIE. Cela offrait ainsi une très bonne conductivité thermique au processeur. Finalement, la soudure est réapparu avec les Intel série 9 mais force est de constater que la qualité n’est plus au rendez vous. 

Intel a donc procédé à un choix technologique curieux en utilisant de la pâte thermique de mauvaise qualité (appelée familièrement Nutella) au lieu d’une soudure. En résumé, cela a pour conséquence une très nette hausse des températures!

Illustration Sandy bridge utilisé dans notre tutoriel DELID pour décapsuler votre processeur Intel en toute sécurité
Nul doute que l’on se souviendra encore longtemps de cette gen !

Un coeff pour les Kdor ?

Le décapsulage ou DELID consiste à séparer l’IHS du PCB reliés entre eux avec de la colle.
Autrefois réservée à « l’élite », c’est aujourd’hui devenu une manipulation courante afin de profiter des performances de nos processeurs.

Lorsque nous achetons un CPU Intel de gamme K, c’est à dire à coefficient débloqué, c’est à première vue pour pouvoir l’OC (overclocker) et profiter de performances accrues. Soit par plaisir, soit pour éventuellement lui donner une seconde jeunesse lorsqu’il deviendra trop juste avec l’évolution des configurations.
Par ailleurs, je pense notamment à la grande question du moment qui rend beaucoup de gamers paranos : « Est ce que je vais être CPU limited? » 🙂

Et comme Intel ne nous a pas vraiment laissé le choix, vu que nous atteignons des températures de 100°C pour des fréquences raisonnables, il faut mettre la main à la pâte 🙂 Grâce à ce tutoriel DELID, ce sera chose aisée sans tarder. 

Le 8700K de notre tutoriel DELID pour décapsuler votre processeur Intel en toute sécurité

Plateforme de test

Notre processeur Intel 8700K utilsé pour ce tutoriel DELID sera donc torturé de la sorte : 

Côté Hardware :

  • Boitier : Thermaltake Core P3 snow
  • Carte mère : Asus Rog maximus X hero
  • Mémoire : 2x8go HOF OClabs à 3600Mhz
  • Carte graphique : GTX 1080Ti Kfa2 HOF
  • Alimentation : Enermax Platimax 1500w 
  • Stockage : Samsung 960 pro 1To
  • Refroidissement : AIO Fractal Celsius S36

Côté software :

  • CinebenchR15
  • Prime95
  • RealBench
  • CoreTemp
  • CPU-Z
  • GPU-Z

Hormis pour les tests du mode auto ASUS et INTEL, la RAM à été réglée sur 3600Mhz CAS13.

Afin de pouvoir faire un comparatif au plus juste des températures avant/après Delid, les benchs seront effectués avec exactement la même configuration bios
Pour ce faire, j’ai enregistré les profils de chaque test afin de pouvoir les charger après delid.

 

logo-rog

Liste du matériel indispensable au décapsulage du processeur

Le Delid Die Mate 2, roi de la sécurité !

Pour séparer mon Intel 8700K, j’utiliserai le Delid Die Mate 2 que nous appellerons DDM2 ou Delid tool dans ce tutoriel DELID.. 
Un outil extrêmement facile à manipuler en somme et mis au point par le célèbre overclockeur allemand Der8auer.

Le Delid die mate 2 décortiqué pour notre tutoriel DELID pour décapsuler votre processeur Intel en toute sécurité

Une pâte avec une conductivité thermique de 73W/mk !

En remplacement du « Nutella » d’origine Intel, de la pâte en métal liquide Thermal Grizzly Conductonaut sera appliquée. 
Elle dispose d’une conductivité thermique très élevée en raison de la présence d’indium en grande proportion.
Très conductrice, faites attention car la moindre erreur peut être fatale à vos composants! 

La pâte thermique métal liquide Thermal Grizzly conductonaut utilisé dans notre tutoriel DELID pour décapsuler votre processeur Intel en toute sécurité

De la colle haute température :

Pour recoller le processeur après son opération à cœur ouvert, la colle silicone noir utilisée en mécanique s’avère être un excellent choix.

En effet, elle est très efficace et résiste à des températures extrêmes.
Trouvable en centre auto, mais j’utilise personnellement la UHU.

La colle mastic de silicone noire UHU utilisé dans notre tutoriel DELID pour décapsuler votre processeur Intel en toute sécurité

L’indétrônable kryonaut :

Entre le processeur Intel et le système de refroidissement, ce sera de la Kryonaut.
Cette pâte, toujours chez Thermal Grizzly, s’avère selon moi, être le meilleur choix possible.

En effet, elle n’est absolument pas conductrice, efficace et très facile à appliquer.  

La Thermal Grizzly kryonaut utilisé dans notre tutoriel DELID pour décapsuler votre processeur Intel en toute sécurité

Pour une propreté irréprochable :

Concernant la partie nettoyage, nous utiliserons pour ce tutoriel DELID les solutions ArctiClean d’Arctic Silver ainsi que des piques à brochettes
Rendez vous un peu plus bas dans les astuces Hardware31 afin de comprendre  pourquoi cela est indispensable! 

Les solutions Arcticlean Arctic Silver utilisés dans notre tutoriel DELID pour décapsuler votre processeur Intel en toute sécurité

Tutoriel DELID : La réalisation en toute sécurité

Le décapsulage : The CPU will not DIE !

Le 8700K utilisé dans notre tutoriel DELID pour décapsuler votre processeur Intel en toute sécurité

Insertion dans le Delid die mate 2 :

Attaquons les choses sérieuses: après avoir effectué les tests à l’état d’origine (qui seront décrits plus bas), j’ai donc nettoyé la pâte thermique du processeur afin de l’insérer dans le Delid Tool. Surtout, prenez bien soin de respecter le sens d’insertion comme l’illustre cette photo.
Très intuitif, il suffit de s’assurer que les flèches du DDM2 et du CPU sont alignées.

De plus, notez que par rapport aux flèches, les écritures présentes sur l’IHS sont inversées. Point de repère important pour le recollage.   

Mis en place du slider et de la vis :

Il faut désormais faire coulisser la pièce que l’on appellera slider et qui viendra se positionner sur le CPU.
Ensuite, insérez la vis à la main jusqu’à serrage complet et utilisez  la clé hexagonale pour visser petit à petit. 

Der8auer forever pour notre tutoriel DELID pour décapsuler votre processeur Intel en toute sécurité
Der8auer forever

Un petit coup de mou ?

C’est un peu difficile à décrire mais vous sentirez tout de suite que l’opération a fonctionné suite à un effet de « mou » lors du vissage de l’IHS, qui a bougé pour venir se positionner en butée. 
Il n’y a alors plus qu’à dévisser, retirer le slider et désolidariser le processeur maintenant décollé.
Cette étape très risquée autrefois est vraiment un jeu d’enfant et 100% safe grâce au Delid tool

Une fois le PCB et l’IHS décollés, nous pouvons ainsi juger de la piètre qualité de la pâte appliquée par Intel.

Notons qu’il y a toujours un endroit où Intel ne met pas de colle sur le PCB. Cela permet de l’ouvrir pour ne pas que l’IHS fasse appel d’air avec celui-ci.
De ce fait, je vous conseille de faire pareil lors du recollage.  

Notez bien l'espace sans sillicone dans notre tutoriel DELID pour décapsuler votre processeur Intel en toute sécurité

Nettoyage du PCB

Après un dégrossissement au chiffon doux ou papier absorbant le cas échéant (soyez minutieux avec le die pour ne pas le rayer) vous pourrez gratter la colle du PCB avec vos doigts ou un grattoir mais en plastique uniquement!

L’astuce Hardware 31
Utilisez la solution numéro 1 du kit de nettoyage ArctiClean afin de ramollir le silicone! Appliquez en tout le tour et laissez agir environs 30 secondes. Composé d’agrumes et de soja, cette solution garantit une non toxicité du produit, une biodégradation impeccable sans corrosion pour une efficacité redoutable.

La methode manuelle afin de se débarasser du silicone utilisé dans notre tutoriel DELID pour décapsuler votre processeur Intel en toute sécurité

L’acétone est bien entendu envisageable comme solution malgré ses inconvénients.
Ne rien utiliser est un peu long mais ça se fait sans soucis particuliers.
Soufflez au fur et à mesure pour vous débarrasser des résidus.
Voici à quoi cela ressemble à cette étape :

Le DIE doit briller de mille feux :

Une fois débarrassé du silicone, il faudra bien nettoyer le die.
Pour ce faire vous pouvez utiliser les lingettes fournies avec la conductonaut par exemple mais de l’alcool isopropylique fera l’affaire.
J’utilise personnellement la solution numéro 2 du kit ArctiClean afin de purifier la surface. 

Vous avez des composants proches du DIE ?

Comme nous pouvons le constater, il n’y a pas de connecteur proche du Die comme sur certaines génération précédente car nous utilisons un 8700K pour ce tutoriel DELID.
Ce qui rend l’application de la pâte nettement plus simple car il n’y a pas de risque.

Si vous rencontrez le cas d’un 4770K par exemple, pas de panique!
Un isolant électrique liquide ou du simple vernis à ongles à appliquer sur ces connecteurs fera très bien l’affaire 🙂 

Vernir un Inel I7 4770K dans notre tutoriel DELID pour décapsuler votre processeur Intel en toute sécurité
Un 4770K dont j’ai isolé les connecteurs par sécurité

Nettoyage de l’IHS

Une efficacité sans détour

Comme pour le PCB, nous allons commencer par nettoyer le silicone tout autour. Avec l’ongle simplement ou quelques gouttes de produit, cela se fait sans encombre. Cependant, vous constaterez à quel point la colle peut être récalcitrante à certains endroits 😉

L’astuce Hardware 31
Pour nettoyer les recoins de l’IHS où le silicone est incrusté, utilisez les piques à brochettes! 

Bien plus résistants que de simples cure dents et ne causant aucune rayure par leurs compositions en bois, elles seront un atout précieux afin de faire le ménage en profondeur.

Les piques à brochettes, une technique utilisé dans notre tutoriel DELID pour décapsuler votre processeur Intel en toute sécurité

Prendre ses repères

C’est maintenant que nous allons voir si vous avez été bon élève et bien suivi ce tutoriel DELID pas à pas en ne vous lançant pas dans un nettoyage de masse de l‘IHS
En effet, nous allons par la suite devoir appliquer de la conductonaut sur l’IHS à l’emplacement qui recouvrira le DIE pour un maximum de performance.

Mais comment réaliser cette prouesse sans vous lancer dans des mesures approximatives une fois confronté à une surface toute propre comme sur cette photo? 

Un IHS cuivre montré dans notre tutoriel DELID pour décapsuler votre processeur Intel en toute sécurité
Voici un IHS cuivre custom qui va justement faire l’objet d’un comparatif à venir. Un indice? Ne vous embêtez pas avec ça 😉

L’astuce Hardware 31
Ne nettoyez pas tout de suite la pâte thermique d’origine!

A défaut d’être efficace, celle-ci s’avérera très utile pour servir de point de repère pour délimiter l’emplacement du DIE une fois l’IHS remis en place.
Toujours à l’aide de nos piques favorites, débarrassez vous uniquement du sur-plus afin de créer un rectangle :  

Nettoyer ensuite tout le contour et laisser tel quel.
Pas d’inquiétude, vous allez vite comprendre 😉

Délimitation de l'emplacement DIE sur IHS dans notre tutoriel DELID pour décapsuler votre processeur Intel en toute sécurité

Application de la Conductonaut sur le DIE

Passons désormais à l’application de notre fameuse pâte métallique.
Si il s’agit de votre premier Delid, je vous conseille de prendre certaines précautions.

« En France on va combattre le terrorisme avec du scotch »

Je vois trop de vidéos de pro de l’OC appliquer directement la pâte sans aucune mesure de sécurité.
Ils savent clairement ce qu’ils font, mais la réalité c’est que comme toutes les premières fois 🙂 le geste peut être hésitant et vous pouvez faire preuve de maladresse. De plus, le but de ce tutoriel DELID est, je vous le rappelle, la sécurité.

L’astuce Hardware 31
N’y allez pas comme des botch et utiliser du scotch!

Afin que vous puissiez vraiment comprendre, j’ai tenté d’illustrer certaines situations que vous êtes susceptibles de provoquer : 

Une pression un peu forte sur la seringue et OUPS!
Notre scotch ne parait plus si désuet n’est ce pas?  

Il ne faut surtout pas se précipiter dans ce cas.
De toute manière, le liquide se réaspire très bien et vous pourrez ainsi le remettre dans sa seringue.
Vu le coût au gramme c’est une économie non négligeable! 

Ne tentez surtout pas d’essuyer avec un chiffon ou de l’essuie-tout.
C’est une vraie plaie à nettoyer!   

Illustration d'une mauvaise application de la conductonaut utilisé dans notre tutoriel DELID pour décapsuler votre processeur Intel en toute sécurité
« Y’a du scotch, je peux pas terroriser… »

Dans ce deuxième cas de figure, il y en a un peu trop.
Réinjectez en dans la seringue et vous pourrez très facilement vous aider du scotch lors de l’étalage pour vous débarrasser du surplus

Illustration d'une mauvaise application de la conductonaut utilisé dans notre tutoriel DELID pour décapsuler votre processeur Intel en toute sécurité

Voici mes petites billes d’amour 🙂 le dosage parfait!! 

Étalons pour une partie fine ?

Les coton-tiges fournis par Thermal Grizzly sont d’excellente qualité car la tête est très compacte et la conductonaut n’accroche pas dessus.

Utilisez les pour commencer a désolidariser la pâte en exerçant des pressions dessus et étalez la pour obtenir une très fine couche uniforme. N’hésitez pas à passer quelques minutes à l’étaler encore et encore pour qu’elle accroche bien à la surface du DIE.
En fait, le scotch nous est très utile ici pour obtenir le résultat escompté. 

Application de la conductonaute coté PCB dans notre tutoriel DELID pour décapsuler votre processeur Intel en toute sécurité

Application de la Conductonaut sur l’IHS

Récupérons notre fameuse capsule disposant encore de la pâte d’origine et délimitons en tout le tour avec du scotch :

Application de la conductonaut coté IHS dans notre tutoriel DELID pour décapsuler votre processeur Intel en toute sécurité

Après nettoyage, nous voici donc en possession d’un IHS avec l’emplacement du DIE tracé efficacement et proprement sans avoir eu à ce prendre la tête 😉

Application de la conductonaut coté IHS dans notre tutoriel DELID pour décapsuler votre processeur Intel en toute sécurité

Pour l’application de la conductonaut, procédez de la même façon que précédemment. Une petite bille suffit, et étalez la bien.
Là encore, pour vous dire, j’ai du enlever du surplus. Il ne reste plus qu’à appliquer le silicone pour recoller.

Recollage de l’IHS

Aplication du silicone

Cette étape reste optionnelle car beaucoup d’overclockeurs ne recollent pas l‘IHS au PCB.
Cependant il est question ici dans ce tutoriel DELID,d’une configuration H24 et il y a quelques risques.
Cela peut bouger lors de la mise en place ou se détacher lorsque votre processeur sera démonté.

Appliquez des petites quantités tout le long (j’utilise une pique à brochette) et utilisez un coton tige pour l’étalage.
En revanche, laissez bien un espace vide pour pouvoir le ré-ouvrir.      
Cela n’est pas très esthétique pour l’instant mais nous allons vite y remédier.

Une finition indispensable !

Si vous désirez connaitre les conséquences d’une application abondante de silicone, voici un retour que j’ai effectué après être passé derrière le DELID effectué par une grande enseigne. Âme sensible, s’abstenir … DELID’initié

L’astuce Hardware 31
L’ébavurage du silicone pour une finition exemplaire!

Pour un résultat bien propre et ainsi éviter que le silicone bave sur les cotés lors du recollage, nous allons utiliser des cotons tiges.
Coté intérieur, il suffit de les tenir droit puis à l’extérieur de les inclinés.  

Remettons les choses en ordre

Replacez le PCB dans la base du DDM2 toujours en prenant soin de respecter l’orientation et placez la pièce servant à repositionner l‘IHS.
Parfaitement calibré, aucune erreur n’est alors possible!
Pour repositionner celui-ci, souvenez vous du point de repère que nous avions pris en début d’article 🙂 Les écritures inversées par rapport aux flèches

Un relid effectué dans notre tutoriel DELID pour décapsuler votre processeur Intel en toute sécurité

Allez, c’est bientôt fini! Mettez en place l’outil de serrage et tournez jusqu’au processeur.
Une fois que vous rencontrer une résistance, 1/4 de tour suffira pour terminer.
Ne serrez pas trop sous peine d’endommager le DIE!

Un relid effectué dans notre tutoriel DELID pour décapsuler votre processeur Intel en toute sécurité

Dans le cas où nous suivrions la notice, Il est préconisé 24h de séchage sur ma colle silicone.
Vous pouvez attendre ce délai avant utilisation dans la mesure où vous ne seriez pas pressé.
Toutefois, je n’ai attendu que deux heures. En effet la colle avait suffisamment pris pour que rien ne bouge lors de la mise en place dans le socket.

Tutoriel DELID : Comparatif des résultats 

In the socket !

Replacez délicatement le CPU dans son socket et assurez vous également que rien ne bouge lors de la mise en place. 

Replacement dans le socket du 8700K dans notre tutoriel DELID pour décapsuler votre processeur Intel en toute sécurité

Un débat éternel …

Il serait dommage maintenant d’y appliquer une pâte thermique de mauvaise qualité.
J’utilise de la Kryonaut qui est l’une des meilleures de sa catégorie.
Concernant la méthode, chacun a son avis, noisette, étalage…. Personnellement j’aime alterner afin d’observer leur comportement.
Comme j’avais opté pour l’étalage, j’ai donc refait de même pour que les tests de ce tutoriel DELID soient effectués dans les mêmes conditions.
Le pinceau est fourni et la pâte est très docile..  

Application de la kryonaut dans notre tutoriel DELID pour décapsuler votre processeur Intel en toute sécurité

lançons nos tests !

Réglages windows

Les tests de ce tutoriel DELID seront effectués en performance élevée dans les gestions d’alimentation Windows afin que tension et fréquence puissent rester stables en idle (au repos).

J’ai l’habitude de réactiver les économies d’énergie qu’une fois mon overclocking terminé. (De nombreux tutos serons disponible dans la section overclocking)
Pour information, il y a 10 à 15W de différence entre une tension à 0.70 et 1.35 stable quand le processeur est en repos.

Résultats du mode « auto Asus »

Nous commençons par lancer la configuration telle quelle, comme le feront la plupart.
Tout est alors en automatique et la Ram à 2133mhz.

A juste titre, nous surnommerons ce mode « Auto Asus ». En effet, Intel annonce des spécifications avec une fréquence maximale de 4.7Ghz sur un seul cœur. Le tout s’ajustant afin de ne pas dépasser la consommation maximal de 95W.

Hors, lorsque j’ai lancé le bench Prime95 en mode small FTT, une vraie torture qui pousse le processeur dans ses derniers retranchements, la consommation a dépassé les 200w pour 1.30v et des températures de plus de 90°C!
Réalisé sur une période de cinq minutes. Avis aux lanceurs d’alertes, ce ne sont pas des températures atteignables en condition d’utilisation normale. 

Comparatif des résultats du prime95 small FTT du mode auto Asus dans notre tutoriel DELID pour décapsuler votre processeur Intel en toute sécurité

Un gain de 3°C en idle, soit la température ambiante, mais tenez vous bien! 22°C en moyenne sur tous les cœurs et 27°C de différence avec le plus chaud!

Ajoutez à cela une répartition beaucoup plus homogène des températures maximales.

Revenir en mode « auto Intel » ?

Pour en revenir à notre mode auto Asus, c’est un comportement voulu par la marque afin de booster les performances. (cela à semble t’il été désactivé depuis les nouvelles mis à jour bios et plateforme) 

Afin de basculer en mode d’origine Intel, il suffit de désactiver cette option dans le bios.

Mais contrairement à ce que l’on peut lire, l’utilité en est vraiment discutable mis à part si on tient à baisser sa consommation électrique mais ce n’est pas vers ce genre de CPU qu’il faut se diriger dans ce cas!

Les performances en mode Intel sont nettement réduites comme le souligne ce comparatif Cinebench réalisé avant Delid

Résultats en mode « H24 »

Continuons désormais avec notre comparatif avant/après Delid.
Etant donné les températures excessives, je me suis mis en recherche de ma tension minimum à 5Ghz sur de gros tests de bench afin d’être stable en toutes conditions avec notre processeur sur de longues périodes. (Ce que nous appelons familièrement H24)
Afin de pouvoir passer real bench sur 4h, j’ai besoin de 1.30v. Prime 95 ne sera pas testé ici car les températures dépasseraient les 100°C!  1.30v idle me donne 1.33v en charge.
Le cache a été laissé à 4.4Ghz mais la ram a été montée à 3600mhz.

Voici les résultats sur 10 minutes de Realbench : 

Comparatif des température avant/après DELID en mode H24 sur realbench dans notre tutoriel DELID pour décapsuler votre processeur Intel en toute sécurité

Moins impressionnant que Prime95 mais tout de même 20°C de gain en moyenne pour notre CPU!! 

Nous savons désormais à quoi nous en tenir avec des gains faramineux en pleine charge.

Poussons notre exemplaire dans ses retranchements

Vu de tels gains, j’ai pu profiter de ne plus être limité par les températures pour voir ce que ce 8700K utilisé pour ce tutoriel DELID avait dans le ventre.
J’ai pu passer un Cinebench à 5.2Ghz pour 1.34v! Quand il me fallait la même tension à 5.1Ghz avant le passage au DDM2.
Pour franchir les 5.3Ghz,ce sera 1.50v 😮

Comme on pouvait s’y attendre, je pense avoir atteint la limite de mon processeur Intel dans ces conditions et n’essaierai pas plus haut.
Rappelons que de telles tensions ne posent pas de problèmes sur de très courts tests si les températures le permettent mais en aucun cas il ne faudra les laisser comme telles sous peine d’endommager votre CPU.

Tutoriel DELID : Test bonus, Conductonaut sur IHS ?

Compte tenu des résultats obtenu lors de ce tutoriel DELID, j’anticipe d’ores et déjà une question que certains vont se poser 🙂

« Si la pâte métallique est si performante, pourquoi ne pas l’utiliser entre le processeur et notre système de refroidissement? »

Sachez qu’en théorie, il est déjà très facile d’y répondre.

La surface d’échange entre le die et l‘IHS est tellement petite qu’il est nécessaire d’utiliser une pâte très conductrice afin de conduire un maximum de chaleur. A l’inverse, la surface entre l’IHS et votre block de refroidissement est assez grande pour qu’une pâte classique suffise.

Vigilance maximale

Il y a encore des sceptiques ? Vous désirez en avoir le cœur net ?
Qu’à cela ne tienne, j’ai donc décidé de le faire pour vous 😛
Toujours en prenant le maximum de précaution cela dit.

Pour le test, je me suis basé sur le prime95 du mode auto Asus qui était l’exemple le plus significatif jusqu’ici avec un gain de 22 degrés en moyenne.

Comparatif avant/après conductonaut sur IHS dans notre tutoriel DELID pour décapsuler votre processeur Intel en toute sécurité

Extraordinaire 🙁 1.16°C en moyenne de gains idle et exactement le même chiffre en full load. 

En conclusion, pour des gains si minimes, est-il vraiment nécessaire de l’utiliser ici ? En effet, la moindre petite goutte mise par mégarde ou qui coule sur un composant peut littéralement court-circuiter votre système.

De plus, vous pouvez dire également adieu à la gravure du CPU.

Préférez de la bonne pâte classique comme la kryonaut qui ne présente aucun danger car elle n’est pas conductrice.   

Tutoriel DELID : Le mot de la fin

J’espère que ce tutoriel DELID vous aura satisfaits et bien aidés si vous désirez tenter l’aventure.
Il est vrai que cela peut paraître long et faire peur. Mais c’est à la portée de tout le monde pour peu que l’on ait pas deux mains gauches 🙂

Compte tenu des gains de plus de 20 degrés constaté, la manipulation peut être nommé comme incontournable! 
Vous pouvez très bien remplacer la conductonaut par une pâte classique qui ne représentera aucun danger. Cela dit, les gains seront nettement moins significatifs, de l’ordre de 7 à 10 degrés.

C’est bien beau tout ça, mais il va falloir OC votre CPU maintenant! Des tutos sont ou seront ajoutés dans la section dédié overclocking.

Ma devise : « lorsque l’on fait quelque chose, ne le faisons pas à moitié ! » 

PS : Un commentaire ainsi qu’un partage ça fait toujours plaisir après un tel article 😉

Et voilà un processeur qui s’envole donc chez son nouveau propriétaire grâce à la tactical team ! 
Ce tuto était trop long et vous avez fait une indigestion? Pourquoi ne pas suivre la réalisation d’un décapsulage en mode humoristique pour vous détendre ? C’est par ici 😉

Suivez la réalisation d'un décapsulage en mode humoristique pour vous détendre après notre tutoriel DELID pour décapsuler votre processeur Intel en toute sécurité
10
Oui

J'aimerais décapsuler mon Intel core I7 8700K, est-ce une bonne idée ?

Passionné de Hardware en général, modding et overclocking. Fondateur Hardware31. Jamais épinglé pour DELID’initié ;)

12 commentaires sur “TUTORIEL DELID – Décapsuler votre processeur en toute sécurité

  1. Blackrain dit :

    Excellent tutoriel, petites pointes d’humour très sympathiques et conclusion rondement menée.
    Gros +1

    1. Merci beaucoup pour ton retour 😉 Et content que quelqu’un est décelé les petites pointes d’humour.

  2. alex dit :

    Bravo pour ce tuto et ce très beau site internet.
    et encore bravo pour le travail de qualité professionnelle des delid…

  3. Camille dit :

    Merci pour ce tuto, cela fait longtemps que je me tate et vu qu’il y a (trop) peu de société qui s’en charge, je vais le devoir le faire moi même ! Ce sera ma bible. Vive le partage 🙂
    Merci encore et bonne année !!! J’essaierais de faire de la pub si je fais une vidéo 🙂

    1. Merci beaucoup 😉 As tu réussi la manœuvre?

    2. Ludovic dit :

      Bonjour
      Un grand merci pour ce tuto très bien fait
      Je me suis lancé dans le delid aujourd’hui, pas de problème pour le moment !
      J’ai joué à call of duty 1/2 heure, 55 degrés max!! Avant j’arrivais à 65-70 en air cooling
      Alors je tenais à vous remercier!!
      Je flippais un peu mais je le suis lancé, seul moment où j’ai hésité c’est au moment de remettre l’IHS sur le PCB, un petit doute sur le sens mais tout s’est bien passé

      1. Good job et merci pour ton retour.

  4. DarkDindon dit :

    Très très intéressant.
    Merci

  5. David dit :

    Super Tuto! Merci infiniment
    Je voulais savoir si l’on pouvait remplacer lors du délid le scotch par du Kapton, permettant de protéger électriquement et thermiquement le die d’autre composants mais aussi éviter le vernis ?
    De plus, lors de la ré-installation du processeur, l’étalage de la pâte sur l’IHS augmente t-il la porosité (bulle d’air = perte d’échange thermique) avec le bloc de refroidissement ?
    Je souhaiterais décapsuler un E5-2699-V4 (Broadwell-E) et aussi un E5-1620-v3 (Haswell) quel kit me conseillerez-vous ?
    Vous remerciant d’avance
    Bien à vous et encore bravo

  6. I’m extremely inspired together with your writing talents and also with the layout on your weblog. Is this a paid subject or did you customize it yourself? Either way keep up the excellent high quality writing, it is rare to see a nice weblog like this one these days.

    1. Nothing paying, I did it myself. Thank you for your feedback.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top